Ah … Jean-Paul Hévin … Chocolatier incontournable quand on veut goûter au chocolat de luxe …

Pour acheter ses chocolats en boutique, il faut aller à Paris ou en Asie (Japon, Hong-Kong, Taïwan …) … mais heureusement il y a aussi une boutique en ligne 🙂

La boutique

Boutique de Jean-Paul HévinEn cette semaine de rentrée chargée, je n’ai eu que le temps de passer rapidement au corner Jean-Paul Hévin des Galeries Lafayette Gourmet. Pas vraiment représentatif de l’ambiance feutrée des boutiques, et, en cette fin de mois d’août, bondé de touristes japonais attirés par les macarons …

La petite vitrine donne tout de même un bel aperçu des produits proposés, notamment ces beaux coffrets de grignotage, que je rêverais de voir à ma table, dans la grande salle à manger de mon bel appartement haussmanien avec des moulures au plafond, pour les proposer à mes invités (de marque) après un bon dîner. Ah mince j’avais oublié, je n’habite pas dans un appartement Haussmanien, il n’y a pas de moulures à mon plafond, et ma salle à manger est toute petite. Bref. Ces coffrets sont même rechargeables !

La vendeuse, quoiqu’un peu dépassée par les touristes qui affluaient dans le désordre, a été très agréable et m’a gratifiée d’un beau sourire 🙂

Le ballotin

Ballotin de Jean-Paul Hévin

Chez Jean-Paul Hévin, pas de ballotin « traditionnel », mais des boîtes rectangulaires aux couleurs de la maison : marron et bleu. Plusieurs tailles sont proposées, la plus petite contient 12 chocolats et la plus grande contient … beaucoup beaucoup de chocolats, je ne les ai pas comptés 😉

Au corner des Galeries Lafayette, petit espace oblige, les boîtes sont déjà composées et on ne peut pas choisir ses bonbons. Ce n’est pas le cas par exemple de la boutique de la rue Saint-Honoré, où tous les bonbons sont présentés sous vitrine et où je pense que vous pouvez composer votre assortiment …

J’ai donc opté pour une boîte de 12 chocolats, que j’ai payée 16,40 €. L’assortiment réunissait des ganaches classiques : chocolat noir, vanille, miel … ; des ganaches aux fruits : framboise, orange, citron … ; des pralinés et des pâtes d’amandes.

Les chocolats

chocolats de Jean-Paul HévinLes chocolats sont drôlement beaux : bien brillants, les décors parfaitement réalisés, je ne leur trouve aucun défaut !

Mr. Y. apprécie particulièrement le chocolat de couverture utilisé et le craquant bien équilibré de l’enrobage.

Quant aux goûts, ils s’expriment avec franchise et j’aime ça ! Mr. Y. retrouve bien la vanille dans la ganache vanille, je suis bluffée par le goût de l’orange, très présent sans être agressif, de la ganache aux 3 oranges, je reconnais la petite pointe de miel de châtaigner dans la ganache aux 3 miels …

Les pralinés sont bons, leur texture est agréable et ils ne sont pas trop sucrés …

Et j’ai adoré le bonbon « Woman » : ganache au thé vert et pâte d’amande à la bergamote. La pâte d’amande a une texture mousseuse assez incroyable, les goûts de thé vert et de bergamote se marient très bien … une tuerie !

Morale de l’histoire

Vous pouvez aller chez Jean-Paul Hévin les yeux fermés : la gamme de prix ne met pas son ballotin à la portée de toutes les bourses, mais si vous avez l’occasion de vous l’offrir, vous ne regretterez pas cette expérience gustative.

Pour aller plus loin

Jean-Paul Hévin semble bien aimer les expériences et propose des chocolats au fromage. J’en ai goûté il y a quelques années et j’ai trouvé l’expérience intéressante 😉 Dans mon souvenir, étonnamment, les fromages doux comme le gouda rendaient mieux (et avaient plus de goût) que les fromages forts comme le bleu.

Si vous avez envie d’un petit coup de folie (16,70 € les 8 chocolats), tentez le coup !

 

Carine, votre chocolatière