Je vous avais promis la suite de mon histoire d’offre que je ne pouvais pas refuser

On en était où déjà ? Ah oui : les invités du mariage de M&A dégusteront donc des truffes.

Mais quelles truffes ? Quand même pas des toutes simples au chocolat noir ! Il fallait quelque chose d’un peu plus original !

J’ai donc organisé une drastique sélection en plusieurs étapes : d’abord choisir et préparer 8 recettes différentes de truffes, puis soumettre le résultat à un jury trié sur le volet, afin d’identifier les 4 recettes qui auront l’honneur d’être offertes aux invités durant le mariage.

Les 8 candidats …

Inutile de parcourir les villes telle une chaine de télé qui monte le fait avec ces apprentis chanteurs, J’ai simplement sélectionné 8 recettes de ganaches dans mon livre de pâtisserie préféré en y ajoutant ma touche personnelle : la Carine’s touch ©. J’ai aussi joué avec différents enrobages, pour changer un peu du traditionnel cacao en poudre – avec des résultats plus ou moins probants d’ailleurs.

Cela m’a bien occupé pendant les ponts de mai … Jugez plutôt :

  • Ganache chocolat caramel et sa variante au riz soufflé caramélisé
  • Praliné feuilleté
  • Ganache chocolat, vanille et fève Tonka
  • Ganache chocolat noir à la framboise
  • Ganache chocolat noir et Yuzu (un agrume japonais)
  • Praliné sésame
  • Ganache chocolat au lait et à la cannelle
  • Ganache chocolat au lait et fruit de la passion

C’est à cette occasion que j’ai réalisé à quel point la compagnie d’un Oompa Loompa était importante J Réaliser 400 à 500 truffes par jour, seule, c’est trop long et trop répétitif !

C’était l’occasion également de tester les quantités pour être sûre de régaler tous les invités, sans exception …

… et la finale

Pour la sélection, nous avons convoqué un comité spécial de goûteur parisiens, proches des futurs mariés, pour un brunch – après-midi jeux de société (on aime bien les jeux de société) – dégustation et sélection de chocolat. Je vous jure qu’il ont passé un moment extrêmement difficile.

Nous avons des exclamations comme : « Ouh c’est fort », « Miam c’est bon », « Ah non c’est farineux », « Un peu écœurant », et surtout le fameux et désormais cultissime « J’aime pas mais c’est bon ! » … vous imaginez leur martyre.

Bref, après moultes discussions animées nous avons réussi à déterminer quelles truffes seraient proposées et dans quel enrobage. Et tant qu’à faire, nous avons aussi déterminé comment elles seraient présentées !

Maintenant, y’a plus qu’à : préparer les truffes pour le grand jour, et découper des boîtes.

Comment ça j’ai oublié quelque chose ? La sélection finale ? Eh bien non ! Cela doit rester une surprise pour les mariés … chut … Vous saurez dans quelques semaines !