Vous qui me suivez sur Facebook : alors, je vous ai fait peur ? Poisson d’avril ! Il est hors de question de j’abandonne mon chocolat certifié bio ! C’est de plus en plus facile d’obtenir la certification bio : l’offre commence enfin à s’adapter à la demande 🙂

Qu’est-ce que la certification bio ?

Logos bio français et européen

Le logo bio européen garantit que le produit répond au cahier des charges bio de l’Union Européenne

La certification bio, ou plutôt le label agriculture biologique, est un label qualité français qui permet d’identifier les produits issus de l’agriculture biologique – c’est-à-dire une agriculture qui n’utilise pas de produits issus de la chimie de synthèse (notamment les pesticides …). Ce label existe en France depuis 1985.

Depuis 2009, le label AB français est aligné au label bio européen.

Ce sont des organismes agréés par l’Etat qui délivrent la certification bio, comme par exemple Ecocert, Bureau Veritas, Agrocert, Qualisud …

Tous les produits certifiés bio se doivent d’avoir le logo bio européen (en forme de feuille) sur leur étiquette. Et tous les produits qui ont ce logo bio européen répondent aux cahier des charges bio européen.

Tous les ingrédients agricoles de mes recettes doivent avoir la certification bio

Pour avoir la certification bio européenne, 100% des ingrédients agricoles utilisés doivent être certifiés bio. Seuls des ingrédients très spécifiques, listés dans le règlement peuvent être utilisés, à hauteur de 5% maximum. Ils ne sont pas nombreux …

Trouver des ingrédients certifiés bio devient de plus en plus simple

Lorsque j’ai lancé mon jardin chocolaté, mon ambition était dès le début de faire du du chocolat certifié bio. Cela n’a pas été évident au départ, et d’ailleurs je n’ai eu ma certification que 2 ans après avoir commencé …

Heureusement, j’ai rapidement trouvé du chocolat bio (et même équitable). Cela n’a pas été aussi simple pour les graines, épices et fruits que j’utilise pour fabriquer mes ganaches par exemple : soit l’ingrédient que je recherchais n’existait tout simplement pas en bio (notamment les pulpes de fruit), soit il fallait en commander des sacs de 25 kg (je parle des cacahuètes crues) !

J’ai bien essayé de préparer mes propres pulpes avec des fruits bio, mais je me suis vite rendu compte que c’était un autre métier ! J’avais 3 options : ne jamais rentabiliser mon activité (et dormir sous les ponts ;)), vendre mes chocolats à prix d’or, ou utiliser des pulpes de fruits déjà transformées.

Heureusement, avec l’essor du bio (et le développement de ma chocolaterie), je trouve maintenant mon bonheur … ou peux me permettre d’acheter les cacahuètes par lot de 25 kg 🙂 Le choix en pulpes reste limité, mais tout à fait acceptable, et il grandit d’année en année.

Une fois les recettes au point et les fournisseurs bio trouvés, j’ai été prête pour appeler un organisme certificateur !

Avoir la certification bio, c’est surtout une question d’organisation

chocolat certifié bio

A la chocolaterie, nous sommes fiers d’utiliser moins de 30 ingrédients pour fabriquer tous nos produits !

Lorsque j’ai fait appel à Ecocert pour obtenir mon label bio, j’ai du mettre en place plusieurs procédures et outils de suivi :

  • traçabilité des ingrédients utilisés dans chaque chocolat fabriqué. Ceux d’entre vous qui ont déjà visité la chocolaterie ont pu remarquer le grand tableau sur lequel nous notons les numéros de lot de tous nos sacs d’ingrédients ouverts au jour le jour
  • suivi de production
  • relevé des ventes (produit par produit)
  • suivi des certificats bio de mes fournisseurs

Mon auditrice passe à la chocolaterie 2 fois par an. C’est l’occasion de passer en revue mon suivi de production (ou des ventes). Mon auditrice a mes recettes, ce qui lui permet de calculer les quantités de chaque ingrédient que j’ai dû utiliser depuis sa dernière visite. Elle consulte ensuite mes factures d’achat et fait un contrôle de cohérence ! Si j’ai consommé plus de chocolat que je n’en ai acheté, c’est que j’en ai introduit “de source inconnue” (donc potentiellement non bio) dans mes préparations. Dans ce cas, c’est retrait du certificat immédiat et assuré !

En résumé, avoir le certificat bio, au quotidien, cela signifie …

  1. Vérifier régulièrement que mes fournisseurs ont leur certificat bio à jour
  2. Vérifier que tous les produits que je reçois ont bien leur logo bio européen sur l’emballage
  3. Suivre ma production
  4. Assurer la traçabilité de mes produits
  5. Mettre le logo bio sur mes étiquettes 🙂
  6. Accueillir mon auditrice 2 fois par an et lui présenter mes factures d’achats

Moi qui me faisais toute une montagne avant de m’y mettre, je me suis rendu compte que ce n’était pas si compliqué ! Et plutôt vertueux : la traçabilité et le suivi de production me sont bien utiles au-delà de la certification bio …

 

Carine, votre chocolatière