Il y a tout juste 1 an, je publiais mes premiers mots sur ce blog … Une année riche en événements et en émotions ! Que diriez-vous d’une synthèse de cette première saison, pour mieux comprendre les prochaines ?

Sur les bancs de l’école

Le 13 août 2012, reprise des études après 11 ans de carrière professionnelle dans l’informatique et le conseil – et une mûre réflexion. Sacré changement ! Pour l’occasion je me suis offert une nouvelle trousse, un nouveau cahier, un nouveau cartable j’ai retrouvé les bancs de l’école à l’INBP et ré-eménagé dans une chambre d’étudiante à Rouen.

Truffe multicoloreDébut septembre, 1ère épreuve du feu au mariage de nos amis M&A. Premiers stress, premières erreurs, premières joies de voir les gens apprécier les truffes que je leur ai préparées avec l’aide de mon Oompa-Loompa préférée …

A l’école, rythme intensif avec 24h de cours pratique par semaine. Nous nous entraînons beaucoup aux techniques de base, et apprenons petit à petit toutes les techniques de chocolaterie et confiserie au programme du CAP.

Octobre, le mois le plus difficile … non pas parce que le rythme à l’école s’accélère, mais parce que pour ma famille un grand chagrin se prépare. Travailler le chocolat m’apaise et m’aide à tenir le coup.

Novembre : panique à bord. Nous avons maintenant fait au moins une fois chaque recette / technique à connaître pour l’examen, c’est le temps des 2èmes fois, des oublis, des erreurs, des ratés … et l’examen qui est dans à peine 1 mois ! Les 2 CAP blancs m’aident à bien m’organiser, à gérer mon temps, à réaliser que c’est faisable (tendu mais faisable).

La chouette sorcièreDécembre : toutes dernières révisions, maintenant quand je rate une préparation je comprends pourquoi et je peux la recommencer tout de suite en la réussissant. J’arrive à l’examen pas très sereine quand même : les 2 jours d’épreuve pratique seront mouvementés !

Le 21 décembre la formation est déjà terminée, je rends les clés de ma chambre d’étudiante, ces 4 mois 1/2 ont passé à la vitesse de l’éclair …

Un peu de recul … et premiers pas hésitants

Janvier : les noces de C&G m’emmènent au Pérou, où je visite pour la première fois de ma vie une plantation de cacao. Journée de pur bonheur !

Février : beaucoup d’affaires personnelles à régler, contrecoup du chagrin, je déserte un peu ces pages …

Mars : je sors doucement de ma coquille et poursuis ma recherche d’un poste de commis chocolatier. Pas évident, j’ai loupé la grosse période de Noël et toutes les équipes de chocolateries sont au complet :(.

Guitare in motionAvril : ne trouvant pas de poste, je commence à m’organiser pour faire des essais et travailler sur un potentiel business plan. Mes amis deviennent insistants, ils veulent m’acheter mes chocolats, ils m’offrent même le matériel nécessaire ! Mais je suis un peu frileuse, j’aimerais vraiment commencer par m’aguerrir dans une chocolaterie : ce n’est pas en 4 mois 1/2 de formation, aussi intensive soit-elle,  que j’ai appris tous les rouages du métier !

Mai : j’ai finalement trouvé un petit job pour Le Laboratoire, qui prépare son exposition The olfactive project : je dois préparer des capsules en chocolat et les remplir de poudre de café à inhaler pour les Aerochefs  … oui je sais, ça paraît mystérieux dit comme ça, je vous raconterai en détails prochainement.

La grande aventure commence …

Juin : après avoir fait 1 500 capsules (ouf !), je vais compléter ma formation au CIRAD, où je fais de belles rencontres, apprends des tas de choses passionnantes et surtout à déguster le chocolat comme un œnologue déguste le vin … (va falloir que je complète cette formation à l’occasion d’ailleurs ;))

Puis petit plongeon dans le grand bain à l’occasion d’un stage à l’atelier de Christian Vautier !

Cacoyer Criollo CacepJuillet : dans le chocolat tout m’intéresse. Alors, l’occasion fait le larron, je retourne dans une plantation de cacao, au Mexique cette fois. Il me reste plein de choses à vous raconter là-dessus :).

Août : Enfin, la grande aventure commence pour moi : je commence comme commis lundi prochain à l’atelier de Christian Vautier … et je compte bien continuer à vous faire découvrir le monde merveilleux du chocolat !